Doctor Who & Compagny Forum Index
FAQ
Memberlist
Profile
Log in to check your private messages
Log in

Register
 

The Edge of Destruction

 
Post new topic   Reply to topic    Doctor Who & Compagny Forum Index -> Les Docteurs -> Premier Docteur
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Umanimo
Mlle-CheetahMaster

Offline

Joined: 05 Aug 2014
Posts: 1,004
Féminin

PostPosted: Sat 21 Feb - 15:56 (2015)    Post subject: The Edge of Destruction Reply with quote

The Edge of Destruction


Episode

Autres titres : Inside the spaceship

Durée : 2 fois 25 mn
Dates : 8 February 1964 - 15 February 1964
Scénariste : David Whitaker
Réalisateur : Richard Martin & Frank Cox

Docteur : William Hartnell

Compagnons :
Carole Ann Ford — Susan Foreman
Jacqueline Hill — Barbara Wright
William Russell — Ian Chesterton

Personnages secondaires :
Aucun

Résumé :
Au départ de la planète des Daleks, les 4 occupants du TARDIS perdent connaissance. Le Docteur est même blessé à la tête. Lorsqu'ils se réveillent, rien ne va plus dans le vaisseau spatio-temporel.

Bonus :
Documentaire Over the Edge
Documentaire Inside The Spaceship
Novélisation

Titre: The Edge of Destruction

Auteur : Nigel Robinson

Date de publication: 1988 par Target Book & WH Allen
Audiobook

Durée : ?

Date : janvier 2011

Auteur : Nigel Robinson

Narrateur : William Russell

_________________
Fanfictions sur le Maître

« La réalité est un endroit sympa à visiter, mais je n’aimerais pas y vivre. » David A. McIntee
Back to top
Publicité






PostPosted: Sat 21 Feb - 15:56 (2015)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Umanimo
Mlle-CheetahMaster

Offline

Joined: 05 Aug 2014
Posts: 1,004
Féminin

PostPosted: Sun 22 Feb - 21:23 (2015)    Post subject: The Edge of Destruction Reply with quote

Quand cet épisode a été programmé pour la nuit DW, j'ai entendu plein de gens dire qu'il n'était pas bien et je ne suis pas d'accord. Moi je le trouve très bien.
One, il faut un peu s'habituer à lui. Il améliore son personnage par la suite, mais au début il est assez désagréable (il était même pire dans le pilote).


En revoyant cet épisode pour la... troisième fois, je crois, j'ai mieux compris ou remarqué certaines choses, notamment :

1- ça n'était probablement pas dans l'esprit des scénaristes à l'époque, mais on sent déjà le côté symbiotique du TARDIS et des Time Lords qui le possèdent : quand le vaisseau va mal, ils vont mal aussi. Après tout le Docteur et Suzan passent tous les deux par une phase de paranoïa aiguë, l'un accusant les deux humains de vouloir saboter et/ou lui voler son engin et l'autre jouant des ciseaux (on se demande ce que fait une telle paire de ciseaux dans le TARDIS d'ailleurs et où elle l'a trouvé).

2- La petite explication du Docteur sur la façon dont se forme un système solaire, c'est le côté "éducatif" de Doctor Who à ses débuts.

3- Le ressort coincé comme explication de tous ces problèmes, je trouve ça vraiment bien parce que parfois, ce sont de petites bricoles qui paraissent sans importance qui causent les plus gros soucis. Et en fait ce bouton qui est coincé, ce n'est pas n'importe quel bouton : c'est le retour rapide dans le temps. Le TARDIS est donc en train de revenir à toute vitesse vers le début des temps, ce qui, en effet, peut se révéler extrêmement grave et probablement mortel.

4- Enfin, le vaisseau lui-même essaye d'avertir ses occupants. Apparemment, le Docteur ne semble pas conscient du côté vivant et intelligent de sa machine. C'était vraiment un cancre, autrefois à l'académie, notre bon vieux Doc. À quoi rêvait-il pendant les leçons sur les TARDIS ? Déjà, il ne sait pas le diriger (et Ten d'ailleurs dit qu'il a raté l'examen de conduite des TARDIS) et il ne sait même pas comment ça fonctionne. Tsss !


Bref, à part le jeu particulièrement pénible de Suzan (que tout le monde a souligné), je me suis bien amusée avec cet épisode. Et le Doc qui se radoucit à la fin, c'est vraiment sympa, j'ai adoré. Surtout quand il se rend compte qu'il devrait s'excuser, mais a beaucoup de mal à le faire. D'ailleurs, il ne dit pas clairement "excusez-moi", il se contente de faire des compliments aux deux humains. Sa fierté en prend un méchant coup. Very Happy
_________________
Fanfictions sur le Maître

« La réalité est un endroit sympa à visiter, mais je n’aimerais pas y vivre. » David A. McIntee
Back to top
Ledru Rollin


Offline

Joined: 08 Oct 2014
Posts: 301
Masculin

PostPosted: Sun 5 Jul - 12:44 (2015)    Post subject: The Edge of Destruction Reply with quote

Cet épisode m’a surtout marqué parce qu’il présente pas mal le Tardis, après les deux premiers épisodes… Sinon, il n’y a pas grand-chose d’autre, l’épisode était d’ailleurs un bouche-trou à la base…
On y voit donc quelques pièces de l’intérieur, mais surtout il introduit le fait que le Tardis est vivant. Il faudra cependant attendre la troisième incarnation du Docteur pour qu’il l’appelle ‘She’ et non ‘It’.
L’idée des horloges dans le Tardis est intéressante, mais ne sera pas maintenue par la suite. D’ailleurs comment feraient-ils pour les mettre à l’heure ? Et l’idée du Tardis qui utilise les personnages pour se protéger est au final quelque chose que l’on ne verra plus trop souvent, donc plutôt un concept juste amené pour l’intrigue et nous faire penser qu’il y a un intrus à bord.
Encore une fois le Docteur est imbuvable, n’hésitant pas à menacer Ian et Barbara pour protéger sa Susan…
A la fin, le Docteur donne une leçon aux enfants sur comment fonctionne un interrupteur, un peu too much dans le côté éducatif.

J’ai l’air de sonner négatif, alors que sais que c’est un épisode toute à fait indispensable pour le début de la série.
Et comme dit plus haut, cela permet aussi de nouer les relations entre les personnages… Je n’ai pas vraiment trouvé dès l’épisode suivant que ça changeait, à part lorsque le Docteur s’excuse auprès de Barbara, mais on verra que c’est petit à petit que les relations vont évoluer…
Back to top
Ledru Rollin


Offline

Joined: 08 Oct 2014
Posts: 301
Masculin

PostPosted: Tue 13 Oct - 19:42 (2015)    Post subject: The Edge of Destruction Reply with quote

La chronique ci-dessus était un peu datée, et j’en profite pour rajouter deux petites choses.
Tout d’abord outre le rythme lent ce qui fait bizarre dans cet épisode, c’est que dans cette situation de danger, tout est relativement calme. Les ’fault-locators’ (dont d'ailleurs c'est dommage qu'on ne les retrouve pas par la suite!) ne se manifestent qu’à la fin... Alors qu’un épisode plus récent, ferai sans doute jaillir plein d’étincelles depuis la console, et surtout on aurait la Cloister Bell (mais le concept n’a été introduit qu’à partir de Logopolis).
Ensuite, le docteur qui pousse ses compagnons à bout, est effectivement quelque chose qu’on n’a que rarement retrouvé à un tel point dans l’ancienne série, et même la nouvelle, jusqu’à... Kill The Moon !
Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 11:54 (2019)    Post subject: The Edge of Destruction

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Doctor Who & Compagny Forum Index -> Les Docteurs -> Premier Docteur All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group