Doctor Who & Compagny Index du Forum
FAQ
Membres
Profil
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Connexion

S’enregistrer
 

P.R.O.B.E.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who & Compagny Index du Forum -> Les Spin Off -> Spin-off général
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ledru Rollin


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2014
Messages: 298
Masculin

MessagePosté le: Lun 25 Juil - 19:58 (2016)    Sujet du message: P.R.O.B.E. Répondre en citant

The Zero Imperative

Durée : 58'
Publié par: BBV Productions
Dates : 1994
Scénariste : Mark Gatiss
Réalisateur : Bill Baggs

Liz Shaw - Caroline John
Dr. Jeremiah O'Kane - Jon Pertwee
Dr. Colin Dove - Sylvester McCoy
Dr. Peter Russell - Colin Baker
Lou Bayliss - Linda Lusardi
Patient Zero (David O'Kane) - David Terence
Dr. William Bruffin - Mark Gatiss
Dr. Beatrice Hearst - Nicola Fulljames
Patricia Haggard - Louise Jameson
Dr. Gilchrist - Patricia Merrick
Cummings - Jonathan Rigby
P.R.O. - Sophie Aldred
Orderly - Simon Messingham
Orderly - Alexander Kirk
Daniel - Bill Baggs
Boy's Voice - Daniel Mills
Patient One - Peter Davison

Résumé :
L'ex-UNIT Liz Shaw et son assistante Lou Bayliss investiguent des phénomènes paranormaux au sein du Preternatural Research Bureau (P.R.O.B.E.).
Des meurtres étranges se produisent dans un hôpital psychiatrique, qui vient d'être repris par un riche industriel fils de l'ancien directeur médical. Quel sont les secrets et les horreurs derrières tout cela?

Bonus :
Scène coupée
The Devil of Winterborne

Durée : 1h20
Publié par: BBV Productions
Dates : 1995
Scénariste : Mark Gatiss
Réalisateur : Bill Baggs

Liz Shaw - Caroline John
Patricia Haggard - Louise Jameson
D.I. Burke - Terry Molloy
Brian Rutherford / Wittaker - Geoffrey Beevers
Gavin Purcell - Peter Davison
Barbara Taploe - Charmian May
Georgie - Mark Gatiss
Christian - Daniel Matthews
Andrew Powell - Reece Shearsmith
Luke - Stephen Dolomore
Cummings - Jonathan Rigby

Résumé :
L'ancien directeur de l'école de Winterborne a été sauvagement assassiné. Liz mène l’enquête et découvre un tissus de corruption et de rites sataniques.

Unnatural Selection

Durée : 46'
Publié par: BBV Productions
Dates : 1996
Scénariste : Mark Gatiss
Réalisateur : Bill Baggs

Liz Shaw - Caroline John
Patricia Haggard - Louise Jameson
Julius Quilter - Charles Kay
Brian Rutherford - Geoffrey Beevers
Soldier - Stephen Bradshaw
Soldier - Keith Brooks
Alfred Emerson - Mark Gatiss
Col. Ackroyd - Alexander Kirk
Dr. Gilchrist - Patricia Merrick
Soldier - Mark Moore
Security Guard - George Murphy
Soldier - Gabriel Mykaj
Clare - Zoe Randall
Angela - Kathryn Rayner
Cummings - Jonathan Rigby
Dr. Dennis Lancaster - Simon Wolfe

Résumé :
Des meurtres sanglants se produisent sur l'ancien site du projet BEAGLE, un projet secret sur l'évolution biologique. Quels secrets n'ont pas été révélés ? et quel est le danger?!

Bonus :
"Stranger Than Fiction" part one (making-of de 'The Stranger', série avec Colin Baker et Nicola Bryant)
Ghosts of Winterborne

Durée : 40'
Publié par: BBV Productions
Dates : 1996
Scénariste : Mark Gatiss
Réalisateur : Bill Baggs

Liz Shaw - Caroline John
Patricia Haggard - Louise Jameson
Gavin Purcell - Peter Davison
Christian - Daniel Matthews
Margaret Wyndham - Charmian May
Andrew Powell - Reece Shearsmith
Max - David Hankinson
Ian - Nathan Hamlett
Librarian - Alan Nicholas

Résumé :
Alors que le démon de Winterborne a été exorcisé par P.R.O.B.E. la disparition étrange du corps d'une victime et le vol d'un livre de magie noire laissent à penser que ça n'en est pas terminé...

Bonus :
"Stranger Than Fiction" part two (making-of de 'The Stranger', série avec Colin Baker et Nicola Bryant)
When To Die

Durée : 1h04
Publié par: BBV Productions
Dates : 2015
Scénariste : Bill Baggs
Réalisateur : Bill Baggs

Liz Shaw - Hazel Burrows
Patricia Haggard - Georgette Ellison
Giles - Bill Baggs
Secretary of State for Defence - Matthew Ellison
Security Guard - Danni Fletcher
Josie Williams - Clare Groome
Receptionist - Kathrina Gwynne
Major Johnson - Neil Gwynne
Charlie Reynish - Ken Hann
Bennett - Marcus Kinsella
Soldier - Ruben Sanchez
Bosnian Diplomat - Brian Stansbridge
Corporal 7891Alpha - Peter Ward

Résumé :
Liz Shaw rentre de vacances en Espagne, et se retrouve confronté à une nouvelle affaire au sujet de l'arrêt de production d'un médicament..



Dernière édition par Ledru Rollin le Sam 10 Déc - 11:26 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 25 Juil - 19:58 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ledru Rollin


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2014
Messages: 298
Masculin

MessagePosté le: Lun 25 Juil - 20:16 (2016)    Sujet du message: P.R.O.B.E. Répondre en citant

Suite à un message de Gérard, j’avais donc envie d’enchainer sur cette série après avoir regardé l’intégralité des classiques. Au début, plutôt convaincante, je garde au final un souvenir mitigé de cette série.

The Zero Imperative
Le premier épisode The Zero Imperative, est sans doute le meilleur. De part la présence de trois anciens Docteurs : Jon Pertwee, Colin Baker, et Sylvester McCoy. Le début est assez difficile à saisir : des meurtres étranges se produisent près d’un hôpital psychiatrique. Liz Shaw du bureau P.R.O.B.E. est mise sur le coup. On lui informe en fait que l’hôpital, qui n’est pas en bonne santé (!), a été racheté par le fils adoptif de l’ancien directeur (Jeremiah O’Kane joué par Pertwee), Peter Russel (joué par Baker). Au grand détriment de la famille, celui-ci n’est pas un Docteur de médecine mais un Docteur de Philosophie devenu riche homme d’affaire (mais on peut l’appeler Docteur). Sa venue soulève des interrogations et n’est pas forcément la bienvenue par le corps médical, entre autre l’actuel directeur Colin Dove (joué par McCoy). Ainsi aux premiers abords, Peter Russel semble être le suspect idéal. Finalement il en est tout autre puisque Colin Baker porte encore le poids d’un rôle aux abords antipathiques, alors qu’il est finalement le gentil de l’histoire. Dove est le véritable méchant, jouant avec Russel comme une marionnette, et celui-ci est donc un homme torturé par des visions.
Le secret se trouve en fait dans la chambre zéro. Celle-ci renferme un mystérieux patient qui est en fait le frère de O’Kane est le véritable père de Russel. Interné pour avoir commis enfant l’assassinat de ses parents, il possède des capacités paranormales que souhaite étudier Dove par fascination pour l’inconnue. Russel est la clé de ce mystère, et alors tout le monde pourrait être en danger. Il y a finalement quelques légères contradictions : alors que les premiers morts découverts sont dans des conditions très étranges, à la fin les manifestations se révèlent n’être que des meurtres au couteau comme celui qu’avait fait le patient étant très jeune. Au final, Dove est assassiné, le patient se sacrifie et les autres se réunissent en famille, heureux.


The Devil of Winterborne
Le second épisode, The Devil of Winterborne, se situe dans un pensionnat où l’on retrouve Peter Davison dans le rôle d’un directeur flippant. Des cadavres d’animaux sont retrouvés près de l’école, et au passage un ancien directeur a été assassiné. Liz investigue. 3 élèves sont présents sur les lieux. L’un, Christian, étant proche du directeur. Celui-ci taquine justement les autres élèves au sujet de la légende sur le fondateur de l’école : sorcier il aurait été arrêté, mais son esprit aurait survécu, ce serait le fantôme de Winterborne. Alors que Christian et un autre élève semble flirter ensemble, le troisième (joué par Reece Shearsmith de League Of Gentlemen) s’interroge de les voir disparaitre la nuit. Ils lui font une mauvaise blague en se déguisant en fantôme, mais un des élèves a disparut. Il reviendra quelque temps plus tard, puis sera trouvé mort au côté du directeur qui clamera son innocence.
Finalement après être cuisiné, le directeur avoue : il pratiquait de la sorcellerie, un peu par tradition, et avec Christian qui semble prendre cela comme un jeu mais auquel il croirait dur comme du fer. Cela met alors en péril Christian, faible psychologiquement, ainsi que son camarade en danger physique. Tandis que le directeur a eut un comportement totalement irresponsable. Christian souhaite donc boire le sang de son camarade. Il sera délivré à temps, mais Christian disparait.


Unnatural Selection
Avec Unnatural Selection, la qualité de la série se gâte un peu. On commence à connaitre un peu les ficelles : des phénomènes étranges, un suspect qui est cuisiné par Liz Shaw et fini par cracher le morceau, et une interprétation fantastique (soit que les personnages étaient fous dangereux, soit il y a vraiment quelque chose aux frontières du réel). En effet, nous sommes finalement plus près de X-Files que de Docteur Who dans l’esprit. Ici, pour éviter les longueurs, dès le début nous avons le contexte balancé à vitesse grand V : des meurtres autour d’une maison. Le type est un ancien scientifique qui avait créé une espère dans les années 70. Officiellement détruit, le spécimen est quand même le premier suspect. L’épisode est donc trop rapidement expédié à mon goût : pas de mystère tout le long, les évènements s’enchaînent. Seulement à la fin nous avons les réponses : l’assistant, joué par Gatiss, du scientifique est en fait la créature. Son but étant de voler des organes pour créer un nouveau corps pour son ‘père’ (bien qu’il le contraignait au silence sur ses actes). Devant les yeux de son ancien ami, le ministre (qui dans les trois premiers épisodes semble être peu convaincu par les actions de P.R.O.B.E.), l’homme ne parvient pas à ressusciter, à la grande peine de la créature qui avale alors le corps et se transforme en monstre. Bref… (le genre de truc que Gatiss aime à faire, cf The Lazarus Experiment)


Ghosts of Winterborne
Enfin, le dernier épisode, Ghosts of Winterborne, est non seulement la suite du second épisode, mais aussi le plus court de la série. Avec les nombreux flash-back c’est donc plutôt short.
Le corps de Christian a été retrouvé, mais son camarade est désormais possédé par Christian et l’esprit de Winterborne. Avec une nouvelle directrice Liz mène l’enquête tandis que le précédent Directeur (joué toujours pas Davison) est libéré. Son retour permet la réalisation d’un meurtre par Christian. L’esprit est prêt à revenir.
À l’aide du livre composé de la peau de l’ancien sorcier, ensemble ils font le rituel. Christian revient, mais en fait ce n’est pas lui qui comprend l’esprit. L’esprit arrive alors dans le corps de Davison. Au final, en brulant le livre, l’esprit est combattu.


When To Die
Je n’ai pas vu cet épisode sorti en 2015. Pour moi le principal intérêt de P.R.O.B.E. était ce qui se rattachait à Mark Gatiss, or ce dernier épisode n’a pas eu la contribution de celui-ci, et a été tourné après le décès de Caroline John. Je suis très critique par rapport aux méthodes de BBV qui cherche plus à se faire du fric sur le dos des fans de Doctor Who en proposant des contenus médiocres et jouant sur les licences limites (négociés non pas auprès la BBC mais d’auteurs). Ici, ils semblent se caricaturer eux-mêmes en refaisant un revival de P.R.O.B.E. 20 ans après. Je le regarderai peut-être un jour, mais je pense que je me suis déjà fait mon avis de toute façon.



En conclusion générale, quand même des épisodes à voir pour la présence des anciens acteurs de Doctor Who, et de League Of Gentlemen pour ceux aiment aussi cette série ; mais j’ai trouvé dommage qu’après deux épisodes assez longs et intéressants, le reste de la série sonne plutôt bâclé.



Note de canonicité : 0.5/5
La note de canonicité est une évaluation personnelle de la cohérence de l’épisode dans le DWU en fonction de critères telle que les références à et par la série TV, les contradictions, ou bien le type de format/licence de l’épisode.
Il n’est pas vraiment dit que l’on puisse, ou que l’on cherche, forcément à canoniser cette série dans l’univers de Docteur Who. Certes Liz Shaw partage le nom d’un personnage et à travaillé par le passé pour une organisation à 5 lettres dirigé par un type à moustache, mais ça s’arrête là. C’est plus un clin d’œil qu’autre chose. La vrai raison est que BBV, contrairement à Reeltime, n’a pas obtenu des licences auprès de la BBC, mais uniquement auprès d’auteurs de personnages/monstres. De plus, je trouve le personnage de Liz est assez différent (certes les gens changent). Loin des habits sexys qu’elle portait avant, ici elle est plutôt mondaine, fumant la pipe même. Par ailleurs l’esprit est plus dans le fantastique que la science-fiction, et c’est un univers totalement différent de Doctor Who. Donc, je ne donne qu’un demi-point pour le petit clin d’œil.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:24 (2017)    Sujet du message: P.R.O.B.E.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who & Compagny Index du Forum -> Les Spin Off -> Spin-off général Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com