Doctor Who & Compagny Index du Forum
FAQ
Membres
Profil
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Connexion

S’enregistrer
 

[Audiosode] Slipback

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who & Compagny Index du Forum -> Les Docteurs -> Sixième Docteur -> Médias alternatifs Six
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ledru Rollin


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2014
Messages: 298
Masculin

MessagePosté le: Dim 5 Juin - 21:58 (2016)    Sujet du message: [Audiosode] Slipback Répondre en citant

Slipback


Audiosode

Durée : 1h
Date : 1985
Scénariste : Eric Saward
Réalisteur : Paul Spencer

Sixième Docteur : Colin Baker

Compagnon du Docteur : Peri Brown : Nicola Bryant

Autres personnages : Computer / Inner Voice - Jane Carr
Grant - Jon Glover
Bates / Snatch - Nick Revell
Mutant / Stewart - Alan Thompson
Slarn - Valentine Dyall
Seedle - Ron Pember


Résumé :
Le Sixième Doctor et Peri partagent une aventure à bord d'un vaisseau spatial pris sous le contrôle de son ordinateur de bord schizophrène, qui essaye de ramener le vaisseau à la naissance de l'univers et recommencer la vie. Sur le chemin le duo rencontre de drôles de policiers, un voleur d'objets d'art et un capitaine qui souhaite infecter son équipage par l'une de ses maladies...


Novélisation

Titre: Slipback

Auteur : Eric Saward

Date de publication: 1986 par Target et WH Allen



Dernière édition par Ledru Rollin le Sam 12 Nov - 11:57 (2016); édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 5 Juin - 21:58 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ledru Rollin


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2014
Messages: 298
Masculin

MessagePosté le: Dim 5 Juin - 22:07 (2016)    Sujet du message: [Audiosode] Slipback Répondre en citant

Comme je venais d’écouter une petite série d’audiosodes du 6ᵉ Docteur, j’avais envie de m’attarder sur un épisode particulier que Mad_Dog avait mentionné à savoir la toute première véritable audiodrama de Doctor Who. Certes il y a eut d’autre pièces audio auparavant, mais c’est véritablement celle-ci qui est le prototype de base des productions à la Big Finish. The Pescatons n’était pas de la BBC et bien plus narratif ; et même si Exploration Earth était déjà produit de manière similaire, sa finalité était à l’origine pour un programme non-Doctor Who. C’est d’ailleurs ce qui est dit dans cet article : http://audioreviews.org.uk/?p=1473 qui résume à peu près ce qu’il y a à dire sur cet épisode…

Je n’avais jamais préalablement véritablement prêté attention au travail d’Eric Saward, et d’après ce qui est dit sur lui, il n’était pas l’un de meilleurs auteurs pour Doctor Who !
Il faut cependant être assez indulgent sur cet épisode, car étant le premier d’un tel format, il ne pouvait pas avoir un scénario trop ambitieux, et il faut bien sûr s’attendre à ce que l’espace sonore ne soit pas aussi bien rempli que sur une production actuelle.
Le principal défaut de cet épisode est le découpage : l’épisode dure 1 heure, et a été découpé en 6 parties de 10 minutes. C’est trop de parties trop courtes ! Chaque partie se termine alors sur un cliffhanger où Colin Baker cri « nooooooooooooon » ou quelque chose du genre. Le côté forcé de la chose est à prendre au second degré, et fait plus parti du format que de l’aventure elle-même…

L’épisode commence plutôt bien avec un bon dialogue Docteur/Peri. Celle-ci mentionne alors une beuverie de la veille, et le Docteur lui est bien sûr toujours un peu arrogant ! Ils arrivent dans une navette où se trouve un monstre qui ne semble être là que parce qu’il fallait un monstre.
Malheureusement rapidement Peri ne servira plus à rien… elle demande rapidement à retourner au Tardis, mais surtout se retrouver prise par des policiers qui ne veulent pas la croire. Elle ne peut alors rien entreprendre et rien dire d’autre que « mais c’est la vérité ». C’est vraiment dommage de gâcher un personnage comme ça…
Parmi les policiers il y en a un qui pense surtout à utiliser son arme, et cela vaut quelques dialogues amusant. Après, ça reste un cliché assez éculé…
L’ennemi principal de l’aventure est en réalité un ordinateur qui a développé une propre conscience, ou plutôt ses interfaces (voyons-les comme des programmes séparés) ont chacune développé une conscience… J’ai déjà dit que je n’étais pas fan des ordinateurs intelligents, donc bof bof… Même si dans ce cas particulier, il y avait suffisamment d’humour pour prendre cela à un degré suffisamment élevé…
Pendant ce temps le Docteur, lui, se retrouve avec un personnage, un voleur en fait d’objets d’art. J’étais passé à côté de ce détail, et avais juste compris que le personnage était recherché, ce qui est suffisant pour comprendre l’histoire. Alors que les audio d’aujourd’hui savent tirer profit de chaque détail, sans que rien ne soit écrit au hasard, ici l’intrigue lié à ce personnage et le fait qu’il soit recherché est au final un peu trop d’embrouille sans que l’on comprenne vraiment où cela peu en venir…
Il en est un peu la même chose du commandant, qui semble être une créature non-humaine… Celui-ci se fait du souci et cela provoque la culture de virus. Ces virus vont être une menace pour l’équipage de la navette, et le commandant qui a quelque chose contre son subordonné et se sens mal aimé s’en fiche que tout le monde meure… Ce genre de comportement est un peu gros pour un personnage de cette responsabilité, et ses motivations restent obscures… La petite histoire est que Valentine Dyall qui jouait ce personnage (et aussi le Black Guardian) était mourant à cette époque et est décédé deux semaines après l’enregistrement.
La navette avait pour missions d’explorer les planètes de la galaxie, et l’ordinateur a alors accumulé un paquet d’informations. Mais il a développé du sentiment, et souhaite alors réécrire l’histoire sans qu’il y ait autant de guerres, et morts, etc. Le Docteur lui pense que l’humanité a besoin du temps pour se développer et ne doit pas être guidé. Mais l’ordinateur lui scan ses connaissances pour voyager dans le temps à la création de la galaxie. L’équipage sera tué grâce au virus du commandant. Mais le Docteur dit que de ne pas avoir avertit de ce danger est déjà un crime et ne rend pas cette démarche plus morale que la violence humaine. Au final l’interface secondaire est convaincue par le Docteur, et décide l’auto destruction du vaisseau. Le Docteur souhaite alors désactiver l’ordinateur de bord, mais voilà autre chose : les Time Lords l’en empêche car en réalité le vaisseau ne va pas voyager à la naissance de la galaxie mais plus tôt et l’explosion sera le Big Bang. On retrouve alors là une thématique assez proche de Terminus où l’explosion d’un vaisseau est la cause de la création de l’Univers. Concept pourris, certes. Alors après est-ce que ça contredit ou bien confirme (ce serait le même vaisseau après tout) ? à chacun de voir !
À ceux qui disent que l’intervention des Time Lords est dommage car au final le Docteur n’a servi à rien, je nuancerai car s’il y a explosion c’est tout de même du à l’argumentaire du Docteur… Mais cela renforce aussi le concept foireux faisant du Docteur un ‘dieu’ car il est à l’origine de la création du monde… (concept que Saward a repris de Earthsock et la fin des dinosaures)

Bref, un épisode plutôt moyen… restant sympathique, mais, comme certains classiques de l’époque souffrant de défauts ! Cela est donc un épisode qu’on écoutera plutôt par intérêt historique…



Note de canonicité : 3/5
La note de canonicité est une évaluation personnelle de la cohérence de l’épisode dans le DWU en fonction de critères telle que les références à et par la série TV, les contradictions, ou bien le type de format/licence de l’épisode.
Cette aventure de la BBC aurait alors tout pour être canon, mais vu le format et le fiasco qu’est cet épisode, il pourrait aussi être oublié. Du coup, juste un peu plus que la moyenne.
Revenir en haut
Ledru Rollin


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2014
Messages: 298
Masculin

MessagePosté le: Dim 5 Juin - 23:04 (2016)    Sujet du message: [Audiosode] Slipback Répondre en citant

ayant posté ce message dans la foulée du précédent, j'ai pas posté dans le bon forum, à savoir Media Alternatifs Sixième Docteur.
je compte sur la modératrice pour corriger cet inattention de ma part ! Merci ! Smile
Revenir en haut
Mlle-CheetahMaster
Mlle-CheetahMaster

Hors ligne

Inscrit le: 05 Aoû 2014
Messages: 982
Féminin

MessagePosté le: Lun 6 Juin - 19:31 (2016)    Sujet du message: [Audiosode] Slipback Répondre en citant

Ledru Rollin a écrit:
ayant posté ce message dans la foulée du précédent, j'ai pas posté dans le bon forum, à savoir Media Alternatifs Sixième Docteur.
je compte sur la modératrice pour corriger cet inattention de ma part ! Merci ! Smile

C'est fait. Wink
_________________
Fanfictions sur le Maître

« La réalité est un endroit sympa à visiter, mais je n’aimerais pas y vivre. » David A. McIntee
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:32 (2017)    Sujet du message: [Audiosode] Slipback

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who & Compagny Index du Forum -> Les Docteurs -> Sixième Docteur -> Médias alternatifs Six Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com