Doctor Who & Compagny Index du Forum
FAQ
Membres
Profil
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Connexion

S’enregistrer
 

The Caves of Androzani

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who & Compagny Index du Forum -> Les Docteurs -> Cinquième Docteur
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mlle-CheetahMaster
Mlle-CheetahMaster

Hors ligne

Inscrit le: 05 Aoû 2014
Messages: 982
Féminin

MessagePosté le: Dim 15 Mar - 21:38 (2015)    Sujet du message: The Caves of Androzani Répondre en citant

The Caves of Androzani


Episode

Durée : 4 parties de 25mn
Dates : 8 March 1984 - March 1984 - 15 March 1984 - 16 March 1984
Scénariste : Robert Holmes
Réalisateur : Graeme Harper

Docteurs : Peter Davison / Colin Baker

Compagnons :
Nicola Bryant — Peri Brown

Personnages secondaires :
Christopher Gable — Sharaz Jek ; John Normington — Morgus
Barbara Kinghorn — Timmin ; David Neal — The President
Maurice Roëves — Stotz ; Roy Holder — Krelper
Martin Cochrane — Chellak ; Robert Glenister — Salateen
Ian Staples — Soldier ; Anthony Ainley — The Master
Matthew Waterhouse — Adric
Sarah Sutton — Nyssa ; Janet Fielding — Tegan Jovanka
Mark Strickson — Turlough ; Gerald Flood — Voice of Kamelion

Résumé :
La planète désertique Androzani Minor est la seule source d'un médicament. Le Spectrox est très apprécié par la population de Androzani Major parce qu'il prolonge la vie. Il est exploité par Trau Morgus, le chef d'un conglomérat d'entreprises sur Androzani Major. Ses miniers sont menacés par un être masqué, Sharaz Jek, et son armée d'androïdes.

Bonus :
Scènes complètes
Making of 'Chain Reaction'
'Directing Who: Then and Now' interview de Graeme Harper
Behind The Scenes — The Regeneration
Behind The Scenes — Creating Sharaz Jek
Trailer
News Features: 'Russell Harty'
News Features: 'News Reports'

Novélisation

Titre: The Caves of Androzani

Auteur : Terence Dudley

Date de publication: 1984 WH Allen, 1985 par Target


_________________
Fanfictions sur le Maître

« La réalité est un endroit sympa à visiter, mais je n’aimerais pas y vivre. » David A. McIntee


Dernière édition par Mlle-CheetahMaster le Mer 18 Mar - 21:35 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 15 Mar - 21:38 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mlle-CheetahMaster
Mlle-CheetahMaster

Hors ligne

Inscrit le: 05 Aoû 2014
Messages: 982
Féminin

MessagePosté le: Dim 15 Mar - 22:45 (2015)    Sujet du message: The Caves of Androzani Répondre en citant

Ce n'est pas mon épisode préféré de Five et certainement pas mon préféré de la série, classique ou nouvelle.

J'admets cependant qu'il a pas mal de qualités. Déjà une histoire assez complexe avec non seulement un grand nombre de personnages, mais aussi pas mal de ces personnages qui jouent un double jeu. Morgus qui avancent ses pions des deux côtés de l'échiquier, le côté officiel et le côté des contrebandiers. Salateen qui se révèle être à la fois réel et un androïde (donc deux Salateen pour le prix d'un). Sharak Jek, un méchant-gentil ou un gentil-méchant, selon de quel côté on le regarde (comme la double coloration de son masque noir-blanc). La secrétaire qui semble au début naïve/sotte, mais se révèle finalement aussi retorse que son patron (si ce n'est plus).

Et puis la troupe de contrebandiers, avec son chef bien pourri (celui qui revient sur ses pas pour éliminer ses anciens lieutenants).

Au milieu de tout ça, le Docteur et Peri tombent comme un cheveux d'ange sur un bouillon de onze heures. "Tombent" est le mot exact, car une des premières actions de Peri en débarquant sur cette planète est de tomber là où il ne faut pas : un nid de spectrox toxemia, substance qui vous tue en trois jours.

Cette fois-ci, l'action du Docteur ne sera pas d'aider un camp ou l'autre (aucun d'entre eux n'étant celui des "gentils", finalement), mais tout simplement d'essayer de se sortir de cette m*** vivant, ainsi que sa compagne. Il finit par y arriver, non sans mal, et choisi bien entendu de sauver Peri, n'ayant pas assez d'antidote pour deux.

Il n'est d'ailleurs pas certain, à la fin, de pouvoir se régénérer. La mort ou... (non pas "tchi-tchi") la régénération ?

Heureusement, l'arrêt de la série n'étant pas encore au programme à cette époque, c'est la deuxième solution qui va arriver.

Five était mon Docteur préféré, malgré la baisse d'amour que j'avais pu avoir pour lui à la fin de l'épisode précédent (Planet of Fire). Me conquérir après lui n'était donc pas gagné, et c'est pourtant l'exploit qu'à réussi Colin Baker, alias Six dès ses premiers mots.

Mention spéciale au monstre en carton pâte et à la traite de mère chauve souris géante en apnée au fond d'un gouffre (ça devrait devenir une discipline olympique).
_________________
Fanfictions sur le Maître

« La réalité est un endroit sympa à visiter, mais je n’aimerais pas y vivre. » David A. McIntee
Revenir en haut
Ledru Rollin


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2014
Messages: 298
Masculin

MessagePosté le: Lun 7 Mar - 23:16 (2016)    Sujet du message: The Caves of Androzani Répondre en citant

Moi, je n’ai sans doute pas tant aimé cet épisode que la plus part des gens. Attention, je lui reconnais quand même des qualités et c’est un bon épisode, mais pas au point d’être premier dans mon classement (car c’est au classement Doctor Who Magazine que je fais référence)
Encore j’ai trouvé assez bien les idées autour des gens qui exploitent les mines, et le type qui souhaite faire un coup d’état mais se retrouve trahit par sa secrétaire ; plus généralement le fait qu’il n’y a que des sales types dans cette histoire. Mais le personnage de Jek défiguré au point que personne ne peut le regardé un peu too much. Ça se veut être ‘Fantôme de l’Opéra’ mais là c’est une pauvre opérette. Même le personnage de Magnus Greel dans The Talons of Weng-Chiang est plus effrayant. Et puis nous faire croire que tout seul le gars arrive à construire des androïdes copies-conformes est juste trop gros ! Et bien sûr la planète s’appelait avant déjà Androzani (comme Androïde) !

Après il y a effectivement la violence. Je ne dirais pas que ça m’a gêné, mais je comprends pourquoi à l’époque ça à pu cause des problèmes. Déjà, ça pète beaucoup, mais en plus ici les méchants sont vraiment méchants ! On a le droit à un moment à une scène où quand deux méchants lâchent un autre, celui là les laisse partir, mais au final les fusille avec un grand sourire. Certes c’est un fait réaliste, mais ce genre de chose n’aurait pas été montré comme ça dans les années 60 ! C’est assez gratuit ici, et je comprends pourquoi à l’époque étant gamin mes parents ne me laissaient pas voir ce genre de programme pour jeunes…

La scène de régénération est effectivement un peu décevante, car elle reprend trop l’idée de la régénération précédente avec les compagnons. Enfin, on a le décolleté de Peri ! Very Happy
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:13 (2017)    Sujet du message: The Caves of Androzani

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who & Compagny Index du Forum -> Les Docteurs -> Cinquième Docteur Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com