Doctor Who & Compagny Index du Forum
FAQ
Membres
Profil
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Connexion

S’enregistrer
 

Enlightenment

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who & Compagny Index du Forum -> Les Docteurs -> Cinquième Docteur
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Umanimo
Mlle-CheetahMaster

Hors ligne

Inscrit le: 05 Aoû 2014
Messages: 983
Féminin

MessagePosté le: Sam 14 Mar - 16:34 (2015)    Sujet du message: Enlightenment Répondre en citant

Enlightenment


Episode

Durée : 4 parties de 25mn
Dates : 1 March 1983 - 2 March 1983 - 8 March 1983 - 9 March 1983
Scénariste : Barbara Clegg
Réalisateur : Fiona Cumming

Docteur : Peter Davison

Compagnons :
Janet Fielding — Tegan Jovanka
Mark Strickson — Vislor Turlough

Personnages secondaires :
Cyril Luckham — White Guardian
Valentine Dyall — Black Guardian
Keith Barron — Striker
Christopher Brown — Marriner
Lynda Baron — Wrack
Leee John — Mansell
James McClure — First Officer
Tony Caunter — Jackson
Clive Kneller — Collier

Résumé :
Le TARDIS se matérialise dans la cale d'un navire. Tandis que le Docteur et Turlough découvrent les membres de l'équipage qui leur apprennent que le bateau participe à une course, Tegan de son côté fait la connaissance d'un des officiers, Marriner. Ils se retrouvent dans la timonerie et s'aperçoivent que ce bateau se déplace en réalité dans l'espace.

Bonus :
Version film avec scènes revisitées en CGI
Making of 'Winner Takes All'
'The Story of the Guardians'
'Finding Mark Strickson'
'Finding Sarah Sutton'
Novélisation

Titre: Enlightenment

Auteur : Barbara Clegg

Date de publication: 1984 par Target et WH Allen


_________________
Fanfictions sur le Maître

« La réalité est un endroit sympa à visiter, mais je n’aimerais pas y vivre. » David A. McIntee
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 14 Mar - 16:34 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Umanimo
Mlle-CheetahMaster

Hors ligne

Inscrit le: 05 Aoû 2014
Messages: 983
Féminin

MessagePosté le: Dim 15 Mar - 17:13 (2015)    Sujet du message: Enlightenment Répondre en citant

Ledru Rollin a écrit:
(Globalement j’ai trouvé le cinquième Docteur très dur derrière une apparence plutôt douce).

Concernant l’édition DVD : propose-t-elle uniquement la version retravaillée de l’épisode ? ou bien aussi la version originale ? Comme lina, je trouve que ça dénature le fait de retravailler des effets ; et c’est un peu tricher vis-à-vis de ce qui a été fait à l’époque..



C'est tout à fait ça : le Cinquième Docteur est très sombre et très dur sous son aspect lumineux et sa figure d'ange. C'est peut-être pour ça que je l'apprécie autant.

Pour ce qui est de l'édition DVD, elle comporte en effet les deux versions. Je n'ai même pas encore regardé la version refaite qui d'ailleurs est en un seul morceau et non en quatre partie comme les versions classiques.


Revu hier soir dans le cadre de notre marathon classique et je l'ai adoré autant qu'à la première vision. L'idée de départ est splendide. Perso, je n'ai pas trouvé que ça faisait "fantastique" ces Éternels, ni l'intervention des Gardiens, ni ce qu'était réellement l'Enlightenment à la fin.

(Je ne comprends d'ailleurs pas ce "trip" de considérer certaines choses qui se passent dans cette période comme relevant plus du fantastique que de la science-fiction. Ces Éternels qui ne nourrissent de l'esprit des Éphémères, comme ils appellent les mortels, ne relève pas plus du fantastique que Omega continuant à survivre de par sa volonté alors que son corps a disparu, ou qui arrive même à créer tout un monde d'antimatière grâce à ça aussi. Idem pour le Mara qui survit dans les profondeurs sombres de l'esprit humain n'est pas plus "fantastique" que les araignées de Planet of the Spiders qui arrivent à voyager et à se matérialiser sur Terre depuis leur planète, appelées par une prière. Je pense que je vais d'ailleurs lancer un discussion là-dessus dans le topic "discussion libre sur l'ancienne série", car ce n'est pas le lieu d'en discuter ici)

Difficile pour moi de dire ce que j'ai aimé dans cet épisode, car il faudrait que je dise "tout". L'histoire, les personnages, les décors, les vêtements (la robe de Tegan ! mama mia ! dommage qu'elle ne la garde pas jusqu'à la fin; j'aime bien son ensemble blanc, mais elle le porte depuis Arc of Infinity, ça fait 5 épisodes avec le même).

Le personnage tourmenté de Turlough est juste parfait à mes yeux. On ne sait pas trop de qu'il veut. Il semble se mettre du côté de la femme pirate, mais est-ce vraiment son désir ou une ruse, difficile de le dire. Il est ballotté entre plein de choses. Son désespoir de ne pouvoir échapper au Gardien Noir (qui le pousse au suicide) et en même temps, quand il est en danger, il tente quand même de faire appel à lui pour l'en sortir. Comme on dit à Marseille : "il sait pas où il a mal".

Bien entendu, ma chérie (Tegan) est aussi parfaite dans cet épisode. Outre la superbe robe qui la met particulièrement en valeur, elle ne se laisse pas démonter par Marriner qui tente non pas de la séduire, mais de se nourrir de son esprit.

Le Docteur égal à lui-même. Il allie le flegme, la remise de ses décisions au hasard (le coup de la pièce de monnaie pour savoir où on va, mais finalement, la plupart du temps, il choisit quand même lui-même) et cette dureté (pas de pitié pour les méchants) que l'on retrouve finalement dans quasiment tous les Docteurs, mais qui est peut-être plus sensible avec Five à cause de la douceur de ses manières.

Les Éternels et particulièrement le personnage de Marriner, sont à la fois irritants avec leur mépris des Éphémères (toutes les autres espèces qui ont une durée de vie limitée), mais aussi dans un certain sens touchants parce qu'ils n'existent pas en dehors de ceux-ci, justement. Comme le dit plusieurs fois Marriner, ils sont vides et ont besoin des Éphémères pour exister.

Les décors sont superbes pour le budget très réduit dont disposait la série à l'époque. Je n'ai pas vu la version refaite, mais la version originale est magnifique avec ces maquettes de bateaux. Bien sûr, on voit que ce sont des maquettes, mais quand on entre dans un épisode de la série classique, on met tout ça de côté et on entre de plein pied dans l'histoire et on y croit à ces vaisseaux spatiaux bateaux d'époque. Même les décors intérieurs sont vraiment à la hauteur.

Bref, pour moi Enlightenment est le meilleur épisode de la trilogie du Gardien Noir. Un bon Mawdryn Undead, un assez mauvais Terminus et un excellent Enlightenment.
_________________
Fanfictions sur le Maître

« La réalité est un endroit sympa à visiter, mais je n’aimerais pas y vivre. » David A. McIntee
Revenir en haut
Ledru Rollin


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2014
Messages: 301
Masculin

MessagePosté le: Sam 27 Fév - 14:40 (2016)    Sujet du message: Enlightenment Répondre en citant

Après Terminus, cet épisode ne peut effectivement qu’être mieux. Mais à vrai dire, l’épisode précédent m’a aussi fait perdre un peu d’intérêt pour cet arc du Black Guardian. Comme dit par Lennox, le fait que le Docteur soupçonnait Turlough n’est pas expliqué (sans doute depuis le début en fait).

Turlough reste assez antipathique à changer de camp à tout bout de champs. Encore je comprends lorsqu’il veut se suicider car je n’aimerai pas être à sa place (et j’ai trouvé que Davison en scaphandre faisait fortement penser à Tennant)… La dame pirate, elle, aurait put être jouée par Helena Bonham Carter ! Le Docteur qui change sa petite feuille sur la veste est assez fréquent tout le long de son incarnation (Black Orchid…). La suivante aura plutôt une broche présentant un petit chat qui elle aussi changera au cours des saisons.

Bien que au final une certaine morale en Turlough l’emporte sur le Black Guardian et que tout se termine bien pour notre équipe, j’aurai aimé une autre fin ou l’Enlightenment (et j’avoue aussi au passage que cette quête vers en fait non pas un diamant mais un choix moral entre les deux gardiens du temps relève effectivement plus du fantastique…) aurai par exemple permis à Marriner de devenir humain puisque on sentait le personnage voulant partager l’expérience de la vie avec Tegan. Alors certes les Eternels ne sont pas des créatures très sympathiques globalement mais le manque de pitié du Docteur est quand même assez dur. (Globalement j’ai trouvé le cinquième Docteur très dur derrière une apparence plutôt douce).
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:28 (2018)    Sujet du message: Enlightenment

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who & Compagny Index du Forum -> Les Docteurs -> Cinquième Docteur Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com