Doctor Who & Compagny Index du Forum
FAQ
Membres
Profil
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Connexion

S’enregistrer
 

Castrovalva

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who & Compagny Index du Forum -> Les Docteurs -> Cinquième Docteur
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mlle-CheetahMaster
Mlle-CheetahMaster

Hors ligne

Inscrit le: 05 Aoû 2014
Messages: 982
Féminin

MessagePosté le: Ven 13 Mar - 17:31 (2015)    Sujet du message: Castrovalva Répondre en citant

Castrovalva


Episode

Durée : 4 parties de 25mn
Dates : 4 January 1982 - 5 January 1982 - 11 January 1982 - 12 January 1982
Scénariste : Christopher H. Bidmead
Réalisateur : Fiona Cumming

Docteur : Peter Davison

Compagnons :
Matthew Waterhouse — Adric
Sarah Sutton — Nyssa
Janet Fielding — Tegan Jovanka

Personnages secondaires :
Anthony Ainley — The Master/The Portreeve
Dallas Cavell – Head of Security
Frank Wylie – Ruther
Michael Sheard – Mergrave
Derek Waring – Shardovan
Souska John – Child

Résumé :
Le Docteur vient de se régénérer et souffre d'une forte crise de régénération. Pour que celle-ci aboutisse, il doit passer quelques temps dans un environnement neutre, la chambre Zéro. Mais le Maître veille et entraîne le TARDIS vers sa destruction. Que vont faire les trois compagnons du Docteur pour résoudre cette crise sans l'aide de celui-ci ?

Bonus :
Scènes coupées
'Being Doctor Who': interview de peter Davison
'Directing Castrovalva': interview de Fiona Cumming
'The Crowded TARDIS'
'Swap Shop': interview de peter Davison
'Blue Peter': interview de peter Davison
1982 Doctor Who Annual
Novélisation

Titre: Castrovalva

Auteur : Christopher H. Bidmead

Date de publication: 1983 par Target & WH Allen

Audiobook

Durée : ?

Date : mars 2010

Auteur : Christopher H. Bidmead

Narrateur : Peter Davison

_________________
Fanfictions sur le Maître

« La réalité est un endroit sympa à visiter, mais je n’aimerais pas y vivre. » David A. McIntee
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 13 Mar - 17:31 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mlle-CheetahMaster
Mlle-CheetahMaster

Hors ligne

Inscrit le: 05 Aoû 2014
Messages: 982
Féminin

MessagePosté le: Dim 15 Mar - 12:18 (2015)    Sujet du message: Castrovalva Répondre en citant

Five est MON Docteur et ce premier épisode est bien entendu un de mes préférés avec le délire qui suit sa régénération. Si, en plus, on me met le Maître dans cet épisode, il y a vraiment de quoi en fait un épisode culte pour moi.

Le côté monde artificiel avec des perspectives impossibles à la Escher a également de quoi me séduire. Le délire de ce monde n'est qu'une apparence, puisque c'est un piège.

Le titre de l'épisode est d'ailleurs repris d'une lithographie de Escher.



Et, bien entendu, à la fin, le piège que le Maître avait préparé pour le Docteur lui pète à la figure comme d'habitude (les individus qu'il a créé pour peupler son monde artificiel se révolte contre lui, toujours le mythe du créateur et de sa créature qui lui échappe). Dans un sens, on s'y attend puisque c'est toujours comme ça que ça se passe, mais c'est toujours aussi drôle de voir le Maître pris dans son propre piège (oui, je suis légèrement sadique avec ce personnage que j'adore, mais les scénaristes de Doctor Who aussi).


Ayant revu l'épisode récemment, je l'aime toujours autant.

J'ai plus fait attention au décor et l'inspiration par rapport aux dessins de Escher m'a paru encore plus évidente. Outre l'intérieur de la cité qui ressemble tout à fait à ses perspectives impossibles, la vue extérieure de la cité est copié sur le dessin que j'ai mis dans mon message plus haut et qui a donné son nom à l'épisode.
Même le fait que le Docteur et ses compagnons, cherchant à s'enfuir, reviennent toujours au même endroit est aussi une illustration de ces fameuse perspectives impossibles.

Enfin, je ne me souvenais plus qu'à la fin, après avoir tenté de s'enfuir à bord de son TARDIS (déguisé en cheminée), le Maître était carrément agressé par les habitant de la cité qu'il a lui même créés.


SteamMoose a écrit:
Et le Maître qui se déguise... Ça se voit tout de suite que c'est lui mais bon, le Doc était en pleine crise donc on lui pardonne...

Ça se voit tout de suite... si on veut. Je le trouve particulièrement bien déguisé en Portreeve. Je ne l'avais pas reconnu la première fois et même en le sachant après, je trouve qu'on le reconnait difficilement.
_________________
Fanfictions sur le Maître

« La réalité est un endroit sympa à visiter, mais je n’aimerais pas y vivre. » David A. McIntee
Revenir en haut
Ledru Rollin


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2014
Messages: 298
Masculin

MessagePosté le: Lun 15 Fév - 22:54 (2016)    Sujet du message: Castrovalva Répondre en citant

Avec ce nouveau Docteur et ce passage dans les années 80, j’ai senti un net rapprochement avec la nouvelle saison concernant la vie à bord du Tardis. En effet, ici, la console commence à se munir d’écrans (bien que ce soit en fait un écran générer par le Master et Adric, toutefois on le voit déjà avant que Adric se fasse capturer), et le Docteur commence à taper sur la console pour faire marcher le Tardis (ou c’est dans l’épisode suivant, je sais plus).

Pour l’épisode en lui-même : la post-Régénération est pas mal en effet, avec le Docteur qui se prend pour ses incarnations précédentes. Il défait complètement son écharpe, et finalement trouve une tenue de cricketer qu’il décide de porter et il sera ainsi assez porté sur ce sport pendant son incarnation.

On apprend que le Tardis dispose d’une zero-room et qu’il peut aussi détruire des pièces. Ainsi pour échapper au big-bang ils doivent se séparer d’un quart du Tardis. A part la zéro room on ne sait pas ce que le Docteur à perdu, et si cela comprend aussi ce que contenait les pièces. Je trouve toujours ça un peu dommage que le Docteur puisse perdre si facilement ses biens…

Concernant Castrovalva, j’avais fait le rapprochement avec les décors de Escher à partir du moment où ils ne pouvaient plus s’échapper de la ville ; sinon j’ignorais la peinture éponyme de Escher.
Le fait de retrouver le Docteur en ‘convalescence’ où il fait de nouvelles rencontres, rappel les anciens épisodes. Je n’avais pas vu venir le fait que le Master soit déguisé ; à mes yeux tous les habitants de cette ville ne m’inspiraient pas confiance. Adric lui commence à toujours faire son traitre, à se tourner du côté qui lui semble le plus profitable. C’est un tournant regrettable pour le personnage alors que dans The Keeper of Traken et Logopolis il m’avait plutôt plus.

Finalement la ville disparait et ses habitants aussi… Le Docteur lui ne m’aura pas très bien convaincu, mais encore ici le côté calme du personnage collait bien à sa convalescence. C’est avec la suite de la saison que je trouverai ça dommage qu’il s’agissait en fait d’un des meilleurs épisodes de la saison, et que le cinquième Docteur lui manquera de punch pour convaincre au fil des épisodes…
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:51 (2017)    Sujet du message: Castrovalva

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who & Compagny Index du Forum -> Les Docteurs -> Cinquième Docteur Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com