Doctor Who & Compagny Index du Forum
FAQ
Membres
Profil
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Connexion

S’enregistrer
 

City of Death

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who & Compagny Index du Forum -> Les Docteurs -> Quatrième Docteur
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Umanimo
Mlle-CheetahMaster

Hors ligne

Inscrit le: 05 Aoû 2014
Messages: 983
Féminin

MessagePosté le: Dim 8 Mar - 16:45 (2015)    Sujet du message: City of Death Répondre en citant

City of Death


Episode

Durée : 4 fois 25 mn
Dates : 29 September 1979 - 6 October 1979 - 13 October 1979 - 20 October 1979
Scénariste : David Agnew (Douglas Adams, Graham Williams and David Fisher)
Réalisateur : Michael Hayes

Docteur : Tom Baker

Compagnons :
Lalla Ward — Romana

Personnages secondaires :
Julian Glover — Count / Tancredi
Catherine Schell — Countess
David Graham — Kerensky
Kevin Flood — Hermann
Tom Chadbon — Duggan
Peter Halliday — Soldier
Eleanor Bron, John Cleese — Art Gallery Visitors
Pamela Stirling — Louvre Guide

Résumé :
En vacances à Paris, le Docteur et Romana font l'expérience d'un glissement temporel. Ils se mettent en quête de l'endroit d'où il provient. C'est ainsi qu'ils rencontrent le comte Scarlioni, un riche et distingué amateur d'art, qui cache un désagréable secret.

Bonus :
Making of 'Paris in the Springtime'
'Paris, W12' enregistrement du tournage
'Prehistoric Landscapes'
'Chicken Wrangler'
'Eye on... Blatchford'
The Doctor Who Annual 1980
Easter Eggs
Soundtrack

Durée : ???

Date : Decembre 2012

Narration par : Lalla Ward

Bonus :
Interview de Lalla Ward
TV scripts
Novélisation (non-officielle)

Titre: City of Death

Auteur : David Lawrence

Date de publication: 1992 par TSV Books

Novélisation

Titre: City of Death

Auteur : James Goss

Date de publication: 2015 par BBC Books & Ace Books


Italie: La Città della Morte (Mondadori 2015)


Brésil: Cidade da Morte (Suma de Letras 2015)


Allemagne: Die Stadt des Todes (Cross Cult 2015)


Hongrie: A Halál Városa (Gabo 2015)

Audiobook

Durée : ?

Date : mai 2015

Auteur : James Goss

Narrateur : Lalla Ward

_________________
Fanfictions sur le Maître

« La réalité est un endroit sympa à visiter, mais je n’aimerais pas y vivre. » David A. McIntee
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 8 Mar - 16:45 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Umanimo
Mlle-CheetahMaster

Hors ligne

Inscrit le: 05 Aoû 2014
Messages: 983
Féminin

MessagePosté le: Ven 13 Mar - 11:11 (2015)    Sujet du message: City of Death Répondre en citant

C'est du bon ! C'est du très bon ! C'est du encore meilleur quand on le revoit plusieurs fois.

Je n'avais pas gardé un souvenir impérissable de cet épisode la première fois que je l'ai vu. En fait le côté "carte postale de Paris" m'avait fortement perturbé. J'avais vraiment l'impression (et c'est tout à fait ça en fait) qu'il y avait le passage obligé par tous les monuments et lieux les plus connus, de la Tour Eiffel à la rue de Rivoli et de Notre Dame au Champ de Mars.

Cependant, une fois qu'on a un peu oublié cet aspect et qu'il passe au second plan, on se retrouve devant un excellent épisode, avec une bonne idée de départ, un bon scénario, une réalisation qui tient la route, des persos secondaires intéressants et de l'humour en veux-tu en voilà.

Je n'oublierais pas non plus dans les plus : le thème musical qu'on retrouve essentiellement quand on voit les personnages se balader dans la ville et qui m'enchante particulièrement.

Cette idée de ce personnage qu'une explosion au début des temps de la Terre éparpille dans toute l'histoire de celle-ci est bien entendue excellente. Je ne sais pas si elle est originale ou reprise d'ailleurs, mais je ne me souviens pas l'avoir déjà vue dans une autre oeuvre de SF. Et, mieux que tout , cette fameuse explosion est en fait à l'origine de la vie sur Terre, donc de la création de l'être humain.

Je vais m'attarder sur les personnages secondaires, comme d'habitude, car c'est nettement un des points forts de la série classique (combien de fois l'ai-je dit déjà ?), et souvent un des gros points forts des meilleurs épisodes. Ici on a une belle brochette.
Déjà Scaroth, le Jagaroth. Bon, il est pas beau l'alien, c'est clair. Cependant, malgré sa "méchanceté" (normal, c'est le méchant de l'histoire), je ne peux pas m'empêcher de le prendre en pitié ce pauvre Scaroth, éparpillé dans le temps, et qui fait tout pour retrouver son unité et sauver ses compatriotes. L'humanité ne lui apparaissant que comme une sous espèce même pas digne d'être.
L'inspecteur Duggan ou Super Duggan ou Duggan le bélier, ou Duggan brise-verre. Rien que ces surnoms en disent long sur la tendance du personnage à foncer droit dans le mur (d'ailleurs il le fait) et c'est son coup de poing qui sauve le monde.
Le pauvre scientifique à l'accent indéfinissable qui finit victime de sa propre invention (la malédiction des savants a encore frappée).
La comtesse n'a rien de particulièrement intéressant sauf qu'elle meurt elle aussi "par où elle a péché" puisque c'est avec un des bracelets que le comte/Scaroth lui a offert qu'il la tue.
Et puis les deux personnages d'amateurs d'art qui admirent le TARDIS, bien que n'apparaissant que très peu de temps à l'écran sont particulièrement savoureux (clin d'oeil bienvenu au Monty Python aussi en la personne de John Cleese).
L'homme de main du comte, Hermann, il y a pas grand chose à en dire, sinon qu'il a une belle barbe. Smile

Le Docteur fait bien son taf d'alien lunaire à l'humour pince sans rire et au flegme britannique comme d'habitude (le passage où il crie parce qu'on le torture avec des poucettes, non parce que ça lui fait mal, le bourreau n'a pas encore commencé, mais parce que celui-ci a les doigts froids).

Par contre, je cherche les points négatifs et à part celui souligné plus haut (carte postale de Paris), je n'en vois pas. Et encore celui-ci, une fois qu'on a accepté le principe, ne dérange pas tellement le déroulement de l'histoire, à part qu'on les voit beaucoup courir dans les rues sans vraie nécessité.


yeles a écrit:
Déjà, une remarque sur un point qui m'a amusée à chaque fois que j'ai vu l'épisode :

Vaisseau de Scaroth :


Doit y avoir des fans chez Pixar :


J'ai pas fait le rapprochement et d'ailleurs, je ne me souviens même plus dans quel Pixar il apparaît ce vaisseau. Par contre, je trouve le design du vaisseau du Jagaroth très réussi, ce qui est assez rare dans la série classique où on a assez souvent des design pas très beaux, il faut bien l'avouer.

Merci de me l'avoir rappelé dans le points forts de cet épisode. Même le décor de la Terre primitive est bien, et toutes les scènes qui s'y déroulent sont assez crédibles du coup.

Gérard a écrit:
C'est l'Omnidroïd des "Indestructibles". Très bon film au demeurant.

_________________
Fanfictions sur le Maître

« La réalité est un endroit sympa à visiter, mais je n’aimerais pas y vivre. » David A. McIntee
Revenir en haut
Ledru Rollin


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2014
Messages: 301
Masculin

MessagePosté le: Dim 7 Fév - 15:32 (2016)    Sujet du message: City of Death Répondre en citant

Contrairement à la plus part d’entre vous, je ne mettrais pas City Of Death dans mon top des classiques. Pour moi ça reste un épisode correct, mais au même titre Pyramids of Mars.

Le côté ‘carte postale’ ne pas déplu. Certes au début on se demande où ils vont en venir, mais comme dit précédemment le Docteur dans le métro ça marque. Et voir des images de Tom Baker au Louvre, à St Germain, ça me rend nostalgique ! La musique qui accompagne est aussi très bien.
La scène à la fin des critiques d’arts devant le Tardis fait partie des scènes cultes de la série. Il me semblait l’avoir déjà vu…

Mais ce sont plutôt quelques incohérences, faiblesses dans le scénario qui font que pour moi cet épisode ne reste qu’anecdotique :

  • les distorsions temporelles : sensées se produire quand le scientifique fait ses expériences, sont ensuite complètement oubliées. On voit clairement que c’est un élément qui sert à amener l’intrigue, mais sans plus.
  • le portrait de Romana : idem. C’est juste un élément perturbateur, sensé mettre un peu de mystère. A moins que ce soit de la poésie : l’artiste français ayant lu dans on esprit que c’était une Time Lady.
  • la mort du scientifique : le Docteur et Romana semble en être choqué. Auparavant on a vu comment le Docteur pouvait inverser la bulle temporelle faire par la machine et faire revivre la poule. Pourquoi est-ce qu’ils ne font rien dans ce cas ?
  • le manque de communication entre le Docteur et le méchant. Le méchant est méchant et se moque de savoir s’il va empêcher l’apparition de vie sur terre en sauvant son vaisseau, ou même faire un paradoxe. Le Docteur lui veut certes l’en empêcher et à du mal déjà à ne pas se faire taper dessus ; mais au final se montre sans pitié envers ce last of his kind. Mais bon, il voulait aussi lui piquer son Tardis pour faire ce qu’il voulait faire : c.a.d. empêcher l’explosion de son vaisseau. Alors que bon sang : pourquoi n’ont-ils pas proposé d’utiliser le Tardis pour réunir toutes les instances de Scaroth au travers du temps et que celui-ci se retrouve dans son état normal et sans avoir changé le cours du temps !


Bref, une histoire sympa, mais dont on aurait aimé que le scénario soit un peu plus relu…

J'ai oublié de préciser: c'est quand même assez amusant de constater que le style attribué à la dame, et même à Paris dans cet épisode correspond plus à l'image de la haute bourgeoisie britannique (le porte-cigarette, etc. tout droit sortie d'un roman de Fitzgerald) qu'à la culture Française.
Comme quoi certains clichés avaient encore la vie dure dans les années 70 an Angleterre (le fait de penser que Paris est une ville de 'bourgeois' au sens où ils l'entendent).
Et sans doute encore aujourd'hui. J'avais récemment lu sur un forum au sujet d'un artiste britannique vivant à Paris que pour certain cela signifiait forcément rencontrer tout les soirs des intellectuels, écrivains, personnalités de la mode...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:13 (2018)    Sujet du message: City of Death

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who & Compagny Index du Forum -> Les Docteurs -> Quatrième Docteur Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com