Doctor Who & Compagny Index du Forum
FAQ
Membres
Profil
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Connexion

S’enregistrer
 

Frontier in Space

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who & Compagny Index du Forum -> Les Docteurs -> Troisième Docteur
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mlle-CheetahMaster
Mlle-CheetahMaster

Hors ligne

Inscrit le: 05 Aoû 2014
Messages: 982
Féminin

MessagePosté le: Sam 28 Fév - 14:24 (2015)    Sujet du message: Frontier in Space Répondre en citant

Frontier in Space

Episode

Durée : 6 fois 25 mn
Dates : 24 February 1973 - 3 March 1973 - 10 March 1973 - 17 March 1973 - 24 March 1973 - 31 March 1973
Scénariste : Malcolm Hulke
Réalisateur : Paul Bernard

Docteur : Jon Pertwee

Compagnons :
Katy Manning — Jo Grant

Personnages secondaires :
Roger Delgado — The Master ; Vera Fusek — President
Michael Hawkins — General Williams ; Ramsay Williams — Congressman Brook
John Woodnutt — Draconian Emperor ; Peter Birrel — Draconian Prince
Lawrence Davidson — Draconian First Secretary
Roy Pattison — Draconian Space Pilot
Bill Wilde — Draconian Captain ; Ian Frost — Draconian Messenger
Ray Lonnen — Gardiner ; Barry Ashton — Kemp
John Rees — Hardy ; James Culliford — Stewart
Harold Goldblatt — Professor Dale ; Dennis Bowen — Prison Governor
Madhav Sharma — Patel ; Richard Shaw — Cross
Luan Peters — Sheila ; Louis Mahoney, Bill Mitchell — Newscasters
Karol Hagar — Secretary ; Timothy Craven — Cell Guard
Laurence Harrington — Lunar Guard ; Clifford Elkin — Earth Cruiser Captain
Stanley Price — Pilot of Space Ship ; Caroline Hunt — Technician
Rick Lester, Michael Kilgarriff, Stephen Thorne — Ogrons
Michael Wisher — Dalek Voice
John Scott Martin, Murphy Grumbar, Cy Town — Daleks

Résumé :
Les incidents se multiplient à la frontière entre l'Empire Terrien et l'Empire Draconien. Chacun accuse l'autre d'attaquer ses vaisseaux et de couvrir ses mensonges avec des accusations semblables. Nous sommes au bord d'une guerre qui est réclamée tant par les Humains que par les Draconiens. La conviction du Docteur est qu'un troisième parti essaye de provoquer cette guerre.

Bonus :
Making of 'The Space War'
Perfect Scenario: Lost Frontier
Roger Delago: The Master
Stripped for Action — The Third Doctor
Novélisation

Titre: Doctor Who and The Space War

Auteur : Malcolm Hulke

Date de publication: 1976 par Target & Allan Wingate

Audiobook

Durée : ?

Date : février 2008

Auteur : Malcolm Hulke

Narrateur : Geoffrey Beevers

_________________
Fanfictions sur le Maître

« La réalité est un endroit sympa à visiter, mais je n’aimerais pas y vivre. » David A. McIntee
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 28 Fév - 14:24 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mlle-CheetahMaster
Mlle-CheetahMaster

Hors ligne

Inscrit le: 05 Aoû 2014
Messages: 982
Féminin

MessagePosté le: Lun 2 Mar - 14:38 (2015)    Sujet du message: Frontier in Space Répondre en citant

Ayant fait la traduction des sous titres de cet épisode, je l'ai bien entendu vu et revu maintes fois pendant cette opération et comme son collègue The Time Monster, je ne m'en suis pas lassée.

D'abord à cause du Maître bien entendu. Delgado est, comme d'habitude, au top de sa forme en méchant classe et machiavélique. Mais tellement attachant ! Comment il se débrouille, en faisant tant de mauvaises choses, pour arriver à me toucher, je me le demande.


L'histoire en elle même est assez simple. Le Maître, travaillant pour de mystérieux "patrons" (du moins en apparence) arrive à dresser l'un contre l'autre deux empires qui se partagent la galaxie de la Voie Lactée, les Terriens et les Draconiens, une race d'individus reptiliens, dont la société rappelle l'ancienne société chinoise. Il utilise pour ça deux choses : les Ogrons, sorte de grands singes mercenaires pas très futés et un appareil de son invention qui agit sur le centre de la peur. Les gens voient donc ce qui leur fait le plus peur. Quand les Ogrons attaquent leurs vaisseaux, les Terriens voient des Draconiens et ceux-ci voient des Terriens. Une longue habitude de guerre entre les deux peuples les rendant méfiant l'un envers l'autre. Le but du Maître (et de ses patrons) est que les deux empires se détruisent l'un l'autre pour leur permettre de tirer les marrons du feu.

* J'ai beaucoup aimé les Draconiens. Leur look avec leur crane en pain de sucre et leur barbiche à deux pointes et leur vêtements très élégants. Dans cet épisode, d'ailleurs, les décors et les costumes sont plutôt bien. J'ai juste un petit reproche au niveau des uniforme des soldats Terriens, avec leurs manches en boule de mousse. Mais on retrouve ici le kitch qui fait le charme de la série classique.


Le fils de l'Empereur Draconien.


* Le Docteur passe son temps à sortir dans l'espace avec son scaphandre (manches en mousse aussi pour le scaphandre). Il manque d'ailleurs se perdre dans l'infini à un moment. Les effets d'apesanteur sont réussis (on voit assez nettement à certains moments qu'il est suspendu par une corde, mais franchement, ça passe bien).

* Comme d'habitude, les personnages secondaires ont une vraie épaisseur, que ce soit la Présidente de la Terre (que je soupçonne de beaucoup aimer les jeunes filles), le militaire va-t-en-guerre, les Draconiens (l'Empereur et son fils), ou les militants qu'on retrouve à la colonie pénitencière, avec le vieux professeur ou le jeune enthousiaste.

* J'adore les Ogrons. Déjà je les trouve magnifiques : des espèces de grands singes avec leur visage noir. Le mieux étant de l'illustrer avec une image. Et puis ils sont drôles, surtout dans cet épisode. Drôles dans leur interaction avec le Maître qui a déjà tendance à mépriser tout ce qui n'est pas lui, alors avec ces gros lourdauds pas futés, il a de quoi faire.


Les Ogrons dans Day of the Daleks, car Frontier in Space est leur deuxième apparition.


Un des Ogrons est joué par Stephen Thorne, un acteur récurent de Doctor Who, mais toujours dans des rôles où il est très maquillé comme ici.


* La relation de Jo et du Maître dans cet épisode fait aussi penser à celle dans The Time Monster. De la part du Maître, toujours une très grande politesse, même quand il s'apprête à lui faire du mal. Ici il l'enferme dans le sas avec menace de la jeter dans l'espace si le Docteur, qui s'est échappé, ne se rend pas. On le sent séduit par cette petite femme et il lui fait d'ailleurs de nombreux compliments. Quant à Jo, c'est difficile de dire ce qu'elle ressent pour le Maître. Elle le déteste c'est sûr, mais ce qui est étonnant, c'est qu'il ne lui fait pas peur. Quand il utilise sur elle son appareil qui fait voir ce qu'on craint le plus, elle voit toutes sortes de choses effrayantes, mais ne cesse de répéter, pour se rassurer : "c'est une illusion, en réalité, c'est vous, c'est le Maître". J'ai trouvé ça mignon. Bref, je comprends les fans qui "ship" (comprendre "faire un couple de") le Maître et Jo.

* Et on en vient à la fameuse scène de la ceinture ! (Qui fut à l'origine de bien des choses personnelles) Donc, le Maître enferme Jo et le Docteur dans une cage et il va tranquillement dans le poste de pilotage en les surveillant par caméra et micro. C'est là que Jo place sa tirade pour détourner son attention du fait que le Docteur s'évade (avec ce moment super drôle ou elle dit : "vous devriez être plus raisonnable avec le Maître, après tout il vous offre de partager le pouvoir et vous n'arrêtez pas de refuser et de lui jouer de mauvais tours"). Mais le Maître se rend compte de quelque chose et il place Jo dans le sas avec menace de l'éjecter. C'est là que le Docteur intervient et le désarme avec un coup de sa ceinture. "What an ingenious fellow you are, Doctor" s'écrit le Maître. En ne s'attardant pas sur les sous entendus scabreux (
), on sent vraiment de l'admiration pour le Docteur. Et puis, il passe son temps à lui sauver la vie dans cet épisode. Soit disant pour le faire encore plus souffrir par la suite. Ouais, ouais, on y croit ! Le Maître dit sans arrêt qu'il veut le tuer, mais c'est toujours plus tard. En fait, il n'en a pas du tout envie, mais il se leurre lui même.

* La dernière apparition de Roger Delgado en tant que Maître. C'est là que cet épisode prend tout son sens tragique. L'accident de voiture de l'acteur a fait disparaître le personnage des écrans pendant plusieurs années. De plus, si on n'est pas très attentif on peut facilement louper les dernière images du Master!Delgado. On peut dire que cet épisode n'est que la première partie d'un double car l'épisode suivant continue l'histoire. En effet les fameux patrons avec qui travaille le Maître ne sont autres que les Daleks et le Docteur les affronte dans Planet of the Daleks. Est-ce que le Maître était prévu dans cet épisode ou pas, je ne saurais le dire. En tout cas, il disparaît des écrans avec une grande discrétion. Aussi, je vous ais fait un petit gif avec ces dernières images.


Dans la confusion que créé le Docteur pour échapper au Maître, celui-ci est bousculé par un Ogron et tire sur le Docteur avec un pistolet laser, le blessant assez grièvement. On voit nettement le changement d'expression sur son visage. Il passe de la détermination à la surprise. On l'entend penser : "Oh, merde, j'ai tiré sur le Docteur !" Ce qui ne l'empêche pas de s'enfuir quand même sans vérifier s'il va bien. Faut pas pousser non plus. Very Happy


naftali a écrit:
Puis il est arrivé. Avec sa classe habituelle, un plan machiavélique en tête. Et là, j’étais obligée d’adorer. Delgado dans le rôle du Master est juste parfait. On sait de suite qu’il va faire une boulette, que son plan va échouer à cause du Docteur et qu’au dernier moment il va prendre la fuite, on a l’habitude depuis le temps mais mon Dieu qu’est-ce que c’est bon.

En fait, ce n'est pas toujours à cause du Docteur que son plan échoue, c'est très souvent à cause de lui même et des forces qu'il croit maîtriser, mais qu'il ne contrôle pas du tout. Sinon, je ne peux qu'être totalement d'accord avec cette phrase Wink :
Citation:
Delgado dans le rôle du Master est juste parfait.


Makko a écrit:
Le second point d’intérêt, c'est justement le Maitre dont c'est la dernière apparition: en effet, Roger Delgado fut victime d'un accident de la route en Espagne qui le tua, laissant donc Le Maitre orphelin d'acteur (et certainement au vue de ce que j'ai déjà découvert dans les Classics et la nouvelle série, de son meilleur interprète...)


Je suis d'accord avec ça. Bien que le Master!Ainley soit mon préféré, je reconnaît parfaitement qu'aucun autre acteur n'a su incarner ce personnage de façon aussi parfaite, avec autant de classe.
_________________
Fanfictions sur le Maître

« La réalité est un endroit sympa à visiter, mais je n’aimerais pas y vivre. » David A. McIntee
Revenir en haut
Ledru Rollin


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2014
Messages: 298
Masculin

MessagePosté le: Sam 7 Nov - 16:29 (2015)    Sujet du message: Frontier in Space Répondre en citant

Après un démarrage moyen avec Carnival Of Monsters ici, le Docteur nous remontre enfin toute la force de ses muscles, libéré d’UNIT, avec ce double épisode (comptant Planet Of The Daleks bien que les deux épisodes soient assez finalement distincts).

Déjà, cet épisode marque aussi la fin des horribles musiques synthétiques que l’on avait (surtout dans la saison 8 ), et donc j’ai ainsi mieux apprécié la série à partir de ce moment.

Dès le début on ne saisi pas trop ce qui se passe. On saisi que de l’hypnose est utilisée et que les Draconian sont en fait des Ogrons. Mais il fait faire le rapprochement avec The Mind Of Evil pour comprendre que c’est le Master derrière tout cela.

On y retrouve les longueurs assez habituelles de l’ère Pertwee (moi perso elles ne me déragent pas) lorsque ainsi le Docteur essaye de s’échapper, se fait re-capturer, et finalement se retrouve sur une prison lunaire (combien de temps tout cela a-t-prit ?!).
Le Master fait son arrivée de manière autant imprévue que dans Colony In Space. Toujours avec cette ironie lorsqu’il lit la Guerre des Mondes

Le discours du Docteur est assez mythique, où il raconte un peu son enfance, des éléments qui seront souvent repris dans la suite de la série, mais essentiellement le personnage que l’on retrouvera dans Planet of the Spiders.
Encore une fois le Docteur s’en sort grâce à une histoire avec les Draconians que nous téléspectateur ne connaissons pas ! D’ailleurs j’ai aussi vu qu’il y avait eut des romans ou nouvelles avec les Draconians mais que ceux-ci étaient alors des méchants. J’ai trouvé ce choix assez dommage car la morale de cette histoire, Frontier In Space, est que justement ils ne sont pas plus mauvais que les humains (bon, assez sexistes quand même !!).

Comme le Docteur à la fin je sens aussi que les Daleks vont pointer leur nez (enfin leur œil). Cette fois le cadre des Daleks est assez bien établi : ils sont définitivement reconnus comme une menace dans l’univers.
La fin laisse effectivement beaucoup de suspense par rapport à la suite : on s’attend effectivement que le Docteur va se régénérer ou quelque chose, et on se demande aussi comment le Master va négocier sa boulette (d’avoir laissé le Docteur fuir) avec les Daleks. On n’en sera rien car le Master n’était pas prévu au programme de Planet Of The Daleks, et on ne reverra malheureusement jamais Delgado.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:53 (2017)    Sujet du message: Frontier in Space

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who & Compagny Index du Forum -> Les Docteurs -> Troisième Docteur Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com