Doctor Who & Compagny Index du Forum
FAQ
Membres
Profil
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Connexion

S’enregistrer
 

Inferno

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who & Compagny Index du Forum -> Les Docteurs -> Troisième Docteur
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mlle-CheetahMaster
Mlle-CheetahMaster

Hors ligne

Inscrit le: 05 Aoû 2014
Messages: 982
Féminin

MessagePosté le: Jeu 26 Fév - 18:51 (2015)    Sujet du message: Inferno Répondre en citant

Inferno


Episode

Durée : 7 fois 25 mn
Dates : 9 May 1970 - 16 May 1970 - 23 May 1970 - 30 May 1970 - 6 June 1970 - 13 June 1970 - 20 June 1970
Scénariste : Don Houghton
Réalisateur : Douglas Camfield and Barry Letts

Docteur : Jon Pertwee

Compagnons :
Caroline John — Liz Shaw

Personnages secondaires :
Nicholas Courtney — Brigadier Lethbridge-Stewart/Brigade-Leader Lethbridge-Stewart
John Levene — Sergeant Benton/Platoon Under-Leader Benton
Olaf Pooley — Professor Stahlman
Christopher Benjamin — Sir Keith Gold
Sheila Dunn — Petra Williams
Derek Newark — Greg Sutton
Ian Fairbairn — Bromley
Walter Randall — Harry Slocum
Derek Ware — Private Wyatt
David Simeon — Private Latimer
Roy Scammell — RSF Sentry
Keith James — Patterson
Dave Carter, Pat Gorman, Walter Henry, Philip Ryan, Peter Thompson — Primords

Résumé :
"Inferno" est le surnom donné à un projet : pénétrer la croûte terrestre pour atteindre des poches de gaz. Ce qui pourrait fournir des quantités illimitées d'énergie bon marché. Sir Keith Gold, le directeur du projet, s'inquiète et veut appeller Greg Sutton, un expert en forage pétrolier, pour le consulter sur des questions de sécurité. Le Docteur se sert de l'excédent de puissance du réacteur nucléaire du projet pour faires des expériences sur la console TARDIS, espérant la réparer et mettre fin à son exil sur Terre.

Bonus :
Making-of 'Can You Hear the Earth Scream?'
'Hadoke versus HAVOC'
Doctor Forever! — Lost in the Dark Dimension
'The UNIT Family' (Part One)
Visual Effects Promo Film
Scène coupées
Extrait du documentaire 'The Pertwee Years' (originellement sorti sur VHS)
The Doctor Who Annual 1971
Novélisation

Titre: Inferno

Auteur : Terrance Dicks

Date de publication: 1984 par Target & WH Allen

Audiobook

Durée : ?

Date : avril 2011

Auteur : Terrance Dicks

Narrateur : Caroline John

_________________
Fanfictions sur le Maître

« La réalité est un endroit sympa à visiter, mais je n’aimerais pas y vivre. » David A. McIntee
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 26 Fév - 18:51 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mlle-CheetahMaster
Mlle-CheetahMaster

Hors ligne

Inscrit le: 05 Aoû 2014
Messages: 982
Féminin

MessagePosté le: Lun 2 Mar - 12:59 (2015)    Sujet du message: Inferno Répondre en citant

Un épisode presque parfait.

On va commencer par le "presque" pour terminer par le "parfait".


Pourquoi "presque" ?

Seulement pour les hommes qui se transforment en monstres verts et poilus, dégageant une température très élevée. Non que ça ne soit pas amusant de voir Benton devenir l'un d'eux, à une vitesse supersonique, mais en fait, je n'ai pas très bien compris le propos de cette transformation, à part de rajouter une menace de plus à celle du forage qui va faire péter toute la Terre. Vous me direz, ça suffit bien comme propos et on n'a pas besoin d'autre justification, mais quand même ... Bref, c'est un tout petit "presque" et vous pouvez déjà l'oublier.


Pourquoi "parfait" ?

Pour tout le reste :

- l'univers parallèle avec les mêmes personnages, mais différents (Ah, le Brigadier avec son bandeau et sa cicatrice et PAS DE MOUSTACHE ! c'est quelque chose, surtout quand on le voit la première fois, ça fait un choc).

- Liz en brune sanglée dans un uniforme et au caractère pète sec.

- L'histoire d'amour entre Petra et Greg (oui, j'aime les histoires d'amour et alors ?)

- Les monstres verts et poilus, dégageant une température très élevée (oui, je sais, je l'ai mis dans le "presque" et je revendique mon incohérence) avec leur façon de grogner et de se déplacer.

- Pertwee, sujet au vertige, et qui tourne quand même, avec un grand courage, des scènes où il doit courir sur des passerelles élevées.

- Benton :love (mettez moi Benton dans un épisode et je suis prête à le trouver excellent).

- La fin, très drôle, avec le Doc qui croit avoir enfin réussi à réparer la console du TARDIS et se retrouve projeté dans la décharge d'ordures ménagères. Et surtout qu'il se trouve obligé de demander son aide au Brigadier qu'il vient d'insulter copieusement. Priceless !


Bon, j'ai sûrement oublié plein de choses très bien, mais je n'ai qu'un truc à rajouter :

IL FAUT VOIR CET ÉPISODE, D'URGENCE !
_________________
Fanfictions sur le Maître

« La réalité est un endroit sympa à visiter, mais je n’aimerais pas y vivre. » David A. McIntee
Revenir en haut
Ledru Rollin


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2014
Messages: 298
Masculin

MessagePosté le: Lun 12 Oct - 21:14 (2015)    Sujet du message: Inferno Répondre en citant

Tout comme The Ambassadors Of Death, The Inferno était une aventure avec pas mal de rebondissement bien qu'il faille aimer les longues histoires (moi ça ne me dérange pas trop de manière générale). Très bon suspense dans cette histoire, et on se s'attend pas vraiment à ce que ça tourne en une histoire de monde parallèle. Ce monde n'étant pas très accueillant et le Docteur étant quasi inconscient d'y aller sans s'assurer un moyen de retour (la présence du Docteur sur le projet est à la base intéressée par l'énergie de la centrale) laisse pas mal de suspense. Très dur la fin de l'avant dernière partie ou l'autre ‘Brigate Leader’ se fait flinguer et que la sexy Liz et le couple se retrouvent ensevelis par la lave. Le Docteur se trompe en fait lorsqu’il dit que de les transporter créerait un paradoxe, car au final dans la nouvelle série, les deux Mickey ont pu se rencontrer sans problème. La dernière partie ou le Docteur retrouve un air de déjà-vu a juste ce qu'il faut pour mettre mal à l'aise (et remarquez lorsque de retour le Docteur appelle le Brigadier ‘Brigate Leader’).

Mais comme dit plus haut il y a quelques bémols: ainsi les créatures dont on ne connait pas vraiment leur origine (enfin celle du truc vert) n'est pas expliqué et on aurait pu en fait s'en passer (juste Stallman qui veut foncer dans la percée sans suivre les conseils et provoque alors des éruptions aurait suffit). Le masque de ces monstres est assez cheap: un simple masque de théâtre genre la Belle et la Bête. Et quand ils se retrouvent a se battre à coup d'extincteur certes il y a du suspense mais c'est légèrement ridicule tout de même.

Les personnages sont assez sympathiques: le couple du mec un peu lourd qui passe pour un macho avec la fille est amusant surtout qu'ils arrivent à finir ensemble. Le personnage de Keith Gold est plutôt sympathique, et j’étais même content de savoir qu’il ne mourrait pas d'un accident de voiture dans notre monde. On retrouvera l’acteur pour un rôle épique dans The Talons of Weng-Chiang (et aussi dans The Unicorn and the Wasp).
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:16 (2017)    Sujet du message: Inferno

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who & Compagny Index du Forum -> Les Docteurs -> Troisième Docteur Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com